free http://suricate.journalintime.com/ j'ai besoin d'un espace libre pour exprimer mes pensées mes émotions mes opinions sans avoir à craindre le jugement, la remarque malsaine etc.... c'est également le meilleur remède aux idées fixes qui trainent par mauvaise habitude dans ma tête! fr 2017-09-15T15:42:19+02:00 http://suricate.journalintime.com/3jps-Rentree Rentrée la rentrée scolaire est rythmée, chacun a pris ses marques et la machine familiale est en place. j'ai fait retirer mon "hormonodepresseur" il y a 14 jours. les sensations de tristesse sont terminées; j'espère que mon année à la fac va se concrétiser par l'obtention de mon du. j'aimerai également être postée...mais là c'est du domaine du rêve, je le sais mais je m'y accroche tout de même; j'ai du mal à digérer qu'on m'indique durant des années que je suis un bon élément pour finir par me mettre de côté, même si je savais que j'allai être au placard, j'ai ce sentiment la rentrée scolaire est rythmée, chacun a pris ses marques et la machine familiale est en place.

j’ai fait retirer mon "hormonodepresseur" il y a 14 jours. les sensations de tristesse sont terminées; j’espère que mon année à la fac va se concrétiser par l’obtention de mon du.

j’aimerai également être postée...mais là c’est du domaine du rêve, je le sais mais je m’y accroche tout de même;

j’ai du mal à digérer qu’on m’indique durant des années que je suis un bon élément pour finir par me mettre de côté, même si je savais que j’allai être au placard, j’ai ce sentiment d’injustice, de rupture de contrat moral.

on pense choisir mais on ne choisi pas vraiment, on nous en donne le sentiment.

il n’y a rien de grave car ma situation pourrait être grave et ce n’est pas le cas, je pars bientôt en voyage, l’économie de toute une vie pour certains, je n’écris pas pour me plaindre.

je cherche à faire le point sur moi même je lis tout ce qui peut toucher à mon comportement solitaire et je ne suis pas plus avancé que ça !

j’ai juste pris conscience que je n’ai pas acquis ma maturité d’adulte, que je me cache dans certaines situations dans mon corps d’enfant, et je dois grandir pour échapper à ce processus.

j’ai donc débuté un travail sur moi-même et je compte aller jusqu’au bout cette fois ci;

les bonnes résolutions de la rentrée…

]]>
2017-09-15T15:42:19+02:00
http://suricate.journalintime.com/Rentree Rentrée la rentrée scolaire est rythmée, chacun a pris ses marques et la machine familiale est en place. j'ai fait retirer mon "hormonodepresseur" il y a 14 jours. les sensations de tristesse sont terminées; j'espère que mon année à la fac va se concrétiser par l'obtention de mon du. j'aimerai également être postée...mais là c'est du domaine du rêve, je le sais mais je m'y accroche tout de même; j'ai du mal à digérer qu'on m'indique durant des années que je suis un bon élément pour finir par me mettre de côté, même si je savais que j'allai être au placard, j'ai ce sentiment la rentrée scolaire est rythmée, chacun a pris ses marques et la machine familiale est en place.

j’ai fait retirer mon "hormonodepresseur" il y a 14 jours. les sensations de tristesse sont terminées; j’espère que mon année à la fac va se concrétiser par l’obtention de mon du.

j’aimerai également être postée...mais là c’est du domaine du rêve, je le sais mais je m’y accroche tout de même;

j’ai du mal à digérer qu’on m’indique durant des années que je suis un bon élément pour finir par me mettre de côté, même si je savais que j’allai être au placard, j’ai ce sentiment d’injustice, de rupture de contrat moral.

on pense choisir mais on ne choisi pas vraiment, on nous en donne le sentiment.

il n’y a rien de grave car ma situation pourrait être grave et ce n’est pas le cas, je pars bientôt en voyage, l’économie de toute une vie pour certains, je n’écris pas pour me plaindre.

je cherche à faire le point sur moi même je lis tout ce qui peut toucher à mon comportement solitaire et je ne suis pas plus avancé que ça !

j’ai juste pris conscience que je n’ai pas acquis ma maturité d’adulte, que je me cache dans certaines situations dans mon corps d’enfant, et je dois grandir pour échapper à ce processus.

j’ai donc débuté un travail sur moi-même et je compte aller jusqu’au bout cette fois ci;

les bonnes résolutions de la rentrée…

]]>
2017-09-15T15:42:17+02:00
http://suricate.journalintime.com/doute doute j'ai la mauvaise habitude de douter de tout, on peut douter c'est signe de remise en question mais de tout à chaque fois c'est de la torture! je me lance régulièrement dans des "maux de tête" du pèle mêle qui n'a aucun sens puisque je n'arrive jamais à démêler ces interrogations. on doit diner avec un couple dont je me méfie comme de la peste qui se croit meilleur que les autres et qui juge ce qui m'énerve par dessus tout! il faudrait que le monde s'arrête pour les regarder ces nombrilistes, alors pourquoi diner avec eux? parce qu'on est trop con avec didier, on ne dit pas non, j’ai la mauvaise habitude de douter de tout, on peut douter c’est signe de remise en question mais de tout à chaque fois c’est de la torture !

je me lance régulièrement dans des "maux de tête" du pèle mêle qui n’a aucun sens puisque je n’arrive jamais à démêler ces interrogations.

on doit diner avec un couple dont je me méfie comme de la peste qui se croit meilleur que les autres et qui juge ce qui m’énerve par dessus tout !

il faudrait que le monde s’arrête pour les regarder ces nombrilistes, alors pourquoi diner avec eux ? parce qu’on est trop con avec didier, on ne dit pas non, on ne prend pas nos distances, on supporte les cons que l’on rencontre au gré de nos mutations, alors qu’on a toujours choisi nos amis…

donc je me prend la tête par avance car je sais que supporter des cons pendant toute une soirée me stresse par anticipation.

les recevoir (et oui on reçoit, je crois bien que c’est là le ponpon!) me fait me questionner sur cette nécessité sociale hypocrite ! pourquoi ? on vit une époque où l’on doit avoir un avis sur tout, juger les faits et geste de chacun n’avoir une vie privée minimale car on est surexposé avec les réseaux sociaux (où chacun appose son "j’aime" je n’aime pas!!!!!) .

j’aimerai trouver des personnes qui ne sentent pas totalement franches parce qu’elles racontent tout ce qui leur passe par la tête ce n’est pas ça la franchise ! la franchise c’est également peser ses mots pour ne pas blesser l’autre mais lui dire tout de même la vérité !

savoir conserver son jardin secret, savoir protéger sa vie privée, rencontrer des personnes sans arrières pensées !

quel est le vrai sens de l’amitié si on ne peut pas se sentir en confiance ?

donc pour toutes ces raisons je doute dans mon quotidien je ne desserre pas les dents et je garde précieusement mes pensées !

]]>
2017-08-27T11:58:52+02:00
http://suricate.journalintime.com/decouverte découverte ce matin reprise scolaire pour les enfants et je suis donc allée à la découverte de ma commune : petite rando de 2 heures. ça ne m'a pas vidé complètement la tête, j'ai des idées fixes et il faut que je les évacues d'urgence! rien n'est pire que les idées fixes qui ont pour matière de se sentir "moins" que les autres ou pire jugés par les autres, il faut que j'apprennes à faire la part des choses et accepter que les gens ne sont pas tous authentiques. le problème c'est quand je n'aime pas je ne peux pas faire d'efforts, je sais que ce couple est faux cul et malsain mais ils ce matin reprise scolaire pour les enfants et je suis donc allée à la découverte de ma commune : petite rando de 2 heures.

ça ne m’a pas vidé complètement la tête, j’ai des idées fixes et il faut que je les évacues d’urgence !

rien n’est pire que les idées fixes qui ont pour matière de se sentir "moins" que les autres ou pire jugés par les autres, il faut que j’apprennes à faire la part des choses et accepter que les gens ne sont pas tous authentiques.

le problème c’est quand je n’aime pas je ne peux pas faire d’efforts, je sais que ce couple est faux cul et malsain mais ils font tout pour garder contact, je déteste ça !

je n’ai pas appris à dire les choses sans que les émotions ne me submergent !

a chaque déménagement c’est une fuite en avant, il faut que je m’entoure de personnes qui m’apprécient et que je me détache de ces sentiments d’analyse que j’ai en permanence envers les autres.

je m’y mets.

]]>
2017-08-21T08:59:57+02:00
http://suricate.journalintime.com/le-ventre le ventre il parait que le ventre est notre deuxième cerveau, j'y crois : quand quelque chose ne tourne pas rond on se fait des nœuds au ventre, quand un évènement est dur a avaler on a mal au ventre, quand on attend quelque chose on a une boule au ventre... aujourd'hui je sens que quelque chose va se produire d'ici peu, il y a bien la rentrée des classes des enfants demain mais c'est autre chose, je ne sais pas, mais autre chose arrive; je suis extrêmement mélancolique aujourd'hui, plutôt en ce moment, les idées tristes non pas tristes des idées sans forme, sans fondements me trottent sur il parait que le ventre est notre deuxième cerveau, j’y crois : quand quelque chose ne tourne pas rond on se fait des nœuds au ventre, quand un évènement est dur a avaler on a mal au ventre, quand on attend quelque chose on a une boule au ventre…

aujourd’hui je sens que quelque chose va se produire d’ici peu, il y a bien la rentrée des classes des enfants demain mais c’est autre chose, je ne sais pas, mais autre chose arrive;

je suis extrêmement mélancolique aujourd’hui, plutôt en ce moment, les idées tristes non pas tristes des idées sans forme, sans fondements me trottent sur le cœur.

j’aimerai respirer à plein poumons mais j’ai un drôle de pressentiment;

il faut que je me fasse une séance de coaching, que je me conditionne que je me projette dans un futur clair;

respirer souffler

]]>
2017-08-17T12:37:48+02:00
http://suricate.journalintime.com/tristesse-ou-parano tristesse ou parano s'imaginer être jugée en permanence par tous .... j'ai toujours le sentiment que les autres s'apprêtent à critiquer chaque chose me concernant : aspect physique, parole, idée! je suis à l'aise avec les jeunes (enfants, ados...) les vieux, la famille (pas toute la famille) mais je ne me sens pas à ma place avec beaucoup trop de personnes. je sens leur hypocrisie, le besoin de dire du mal d'un autre alors qu'il vient juste de le quitter! toujours ce besoin de détenir la vérité unique comme s'ils étaient des sages; je pense plutôt que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. s’imaginer être jugée en permanence par tous ....
j’ai toujours le sentiment que les autres s’apprêtent à critiquer chaque chose me concernant : aspect physique, parole, idée !

je suis à l’aise avec les jeunes (enfants, ados...) les vieux, la famille (pas toute la famille) mais je ne me sens pas à ma place avec beaucoup trop de personnes.

je sens leur hypocrisie, le besoin de dire du mal d’un autre alors qu’il vient juste de le quitter ! toujours ce besoin de détenir la vérité unique comme s’ils étaient des sages; je pense plutôt que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

est-il possible de discuter de n’importe quel sujet sans avoir besoin de critiquer de dévaloriser de minimiser !

j’ai toujours eu envie d’aider les autres mais les esprits changent, l’individualisme et l’égo prennent le pas sur tout, on suractive les esprits pour n’en faire que du vide.

je me lance dans les langues pour libérer mon cerveau des idées parasites qui gaspillent mon énergie, je sais que je dois vider régulièrement ma corbeille sinon je sature.

la journée est bonne et je me sens moins nouée.

je vais bosser mes langues.

]]>
2017-08-16T12:10:21+02:00
http://suricate.journalintime.com/il-y-a-un-debut-a-tout il y a un début à tout... je n'ai jamais tenu de journal auparavant, si je me suis décidée c'est pour me permettre de libérer mon esprit de toutes ces petites phrases assassines, impressions qui laissent mauvaise impression justement! je suis réservée, pas timide mais réservée, je le suis tellement que je réserve tout mon opinion, mes idées, ma colère, ma répartie... Mon éducation a été basée sur une non communication et une empathie à valeur négative, je devais me taire, faire ce que je ne voulais pas, ne pas aller chez des copains/copines, ne pas manger ce que j'aimai, ne pas avoir les jouets qui je n’ai jamais tenu de journal auparavant, si je me suis décidée c’est pour me permettre de libérer mon esprit de toutes ces petites phrases assassines, impressions qui laissent mauvaise impression justement !

je suis réservée, pas timide mais réservée, je le suis tellement que je réserve tout mon opinion, mes idées, ma colère, ma répartie…

Mon éducation a été basée sur une non communication et une empathie à valeur négative, je devais me taire, faire ce que je ne voulais pas, ne pas aller chez des copains/copines, ne pas manger ce que j’aimai, ne pas avoir les jouets qui me faisaient envie et toujours penser aux enfants malheureux du tiers monde qui n’avaient même pas d’eau (sous entendu toi tu bois ! merci papa, merci maman!).

ma vie a débuté au décès de mon père (un être dont l’intelligence avait été remplacée par la violence) ; ma mère a rapidement fait son deuil et a trouvé un remplaçant moins de deux ans après : moi qui pensait qu’on passerait des moments sympas avec notre mère (nous sommes une fratrie de 4) en fait non, ma mère voulait un mari qui s’occupe d’elle, pas donner de son temps à ses enfants.

je m’attarde un peu sur cet aspect car même lorsque je l’écris cela semble encore incroyable : je croyais que ma mère nous aimait et que la violence présente chez nous avait pour origine mon père et uniquement lui. avec le temps, je me suis rendue compte que cette violence n’était que la conséquence d’un tout. c’est assez long à tout expliquer en une seule fois donc je pense que je ferai des flashs back. mais lorsque l’on est enfant notre perception est bien souvent faussée ou focalisée sur ce qui nous fait le plus peur ou ce qui nous impressionne le plus (le climat familial était celui de la peur : peur de faire quoi que ce soit car ce n’était jamais ce qu’il fallait).

j’avais peur de mon père, je guettai son retour par la fenêtre : il fallait que nous soyons prêts à recevoir le "maitre" de la maison ! l’aider à enlever ses chaussures (et oui, ça aussi ça parait fou) lui avoir fait son repas qui ne lui convenait jamais : trop froid, mal cuit, pas présentable (à force de faire réchauffer ce plat parce qu’il était en retard pas à cause de son travail mais trop occupé à boire son ricard au relais "des chasseurs" : alors oui c’était froid, pas présentable mais quand il était censé rentrer à 13h et qu’il arrivait à 14h et que nous pauvres gamins apeurés (car son humeur était égale à la roulette ruse) on guettait son arrivée, je n’aimai pas ces moments là; pourtant j’ai du les vivres pendant presque 18 ans, il est mort 11 jours avant mes 18 ans, même cet anniversaire il a réussi à le pourrir.

mes yeux se sont ouverts sur le monde, sur les personnes de ma famille génétiquement imposées, sur moi car je pouvais enfin respirer (c’est la première sensation que j’ai ressentie lorsque les gendarmes m’ont annoncés le décès de mon père : j’ai souri, mes épaules se sont relâchées et j’ai pris une grande inspiration) je naissais, cette émotion est encore palpable (notre cerveau est vraiment bien fait).

tout ce premier pan de ma vie m’a forgé une crainte du genre humain.

je n’arrive pas à faire confiance, j’ai toujours cette petite voie qui me répète "attention il se fout de toi" "méfie toi" "tu n’es pas en sécurité".

cet état de faits m’a exclu tout naturellement des "groupes" quels qu’ils soient : ni sportif, ni artistique, ni face book, ni relation sociale solide à l’exception d’une amie aussi solitaire qu’indépendante que moi !

cela ne signifie pas que je vis reclus chez moi : je travaille, j’ai des relations cordiales mais pas sociales (le jugement de l’autre m’excède pas l’opinion mais le jugement qui se croit une vérité universelle ! à l’heure de l’internet addict les prophètes sont nombreux!) je fais du sport, j’ai composée une famille grâce à laquelle je combat mes travers (j’en ai pas mal mais je les surveille de près).

je pense qu’il ne faut pas oublier ce que l’on a vécu enfant ou ses expériences de vie ça forge l’empathie.

en ouvrant ce journal, j’accepte de me lier à une communauté : bonjour à tous.

]]>
2017-08-14T15:28:29+02:00